Quitter son domicile

Quitter son domicile, accueil en établissement ou accueil familial

Quitter son domicile, accueil en établissement ou accueil familial

Pour permettre aux personnes âgées ayant quitté leur domicile d’être hébergées dans les meilleures conditions, le Conseil départemental œuvre pour l’installation et la création de places en EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), la qualité de la prise en charge dans les établissements et le respect des droits des personnes âgées. Il développe également l’accueil familial salarié.

L’hébergement en établissement

Le département offre une capacité d’hébergement variée et diversifiée. Ces établissements sont adaptés au niveau de dépendance des personnes âgées. Les conditions d'accès, de prise en charge varient selon le type d'établissement et selon qu'il dépend du secteur public ou du secteur privé. Il existe différentes formules :
  • Le foyer-logement est un prolongement de la maison. Il s’adresse aux résidants valides et propose des logements autonomes dotés ou non de services collectifs facultatifs (restauration, blanchissage du linge, surveillance médicale).
  • Les maisons familiales et rurales, petites unités de vie d’une capacité d’accueil d’environ vingt de personne, sont situées en zones rurales, et permettent généralement de maintenir les résidants dans leur environnement habituel.
  • Les EHPAD (Etablissements Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes), communément appelés les maisons de retraite, iIs accueillent des personnes âgées fortement dépendantes, assurant l’hébergement et les soins nécessaires à leur bien-être. Ces établissements peuvent être publics ou privés. Les structures publiques - et certaines privées associatives - sont habilitées à l'aide sociale, cela signifie que le Conseil départemental paie le coût de l'hébergement lorsque la personne aidée de ses obligés alimentaires a des revenus insuffisants
    La liste des établissements et les places disponibles sur touraine-reperage.fr

    Pour simplifier vos démarches, un dossier national de demande d'admission en EHPAD dépendantes, recevable dans tous les etablissements est mis en oeuvre en Indre-et-Loire depuis le 1er septembre 2012 :     Télécharger le dossier
  • L'accueil familial à titre onéreux permet à une personne âgée de bénéficier d'un accueil permanent ou temporaire à temps complet ou non complet au sein d'une famille. Elle dispose ainsi d'une chambre, participe à la vie de famille et profite d'un accompagnement personnalisé assuré par l'accueillant et son entourage.   
L'accueillant familial comme l'accueilli, s'engagent réciproquement en signant le contrat d'accueil type. Celui-ci fixe les conditions de rémunération de l'accueillant familial mais aussi les obligations matérielles et morales des accueillants familiaux et des personnes accueillies.
    Téléchargez le règlement départemental de l’accueil familial

Les aides pour l’hébergement

  • L'aide sociale à l'hébergement
    Toute personne âgée de plus de 65 ans (*) dont les ressources sont insuffisantes peut bénéficier, sous certaines conditions, d'une aide pour un placement dans un établissement ou chez un particulier.

    Téléchargez le règlement départemental d’aide sociale
  • La fin de l’obligation alimentaire pour les petits enfants.
    Des grands-parents dans le besoin : les petits-enfants n’auront plus à mettre la main au porte-monnaie, le Conseil départemental d’Indre-et-Loire a supprimé « l’obligation alimentaire pour la deuxième génération ». Auparavant, la loi (1) obligeait les enfants, et à défaut les petits-enfants, à participer aux frais d’hébergement de leurs grands-parents en maison de retraite quand ces derniers n’avaient pas les moyens de payer eux-mêmes et bénéficiaient de l’Aide sociale. C’est le Conseil départemental qui a pris le relais des petits-enfants.
    (1) L’article 205 du Code civil précise que « les enfants doivent des aliments à leurs père et mère ou autres ascendants qui sont dans le besoin ».
  • L’APA en établissement,  il permet aux personnes âgées vivant en établissement d'acquitter tout ou partie du tarif dépendance - un des trois éléments de la tarification des établissements. Le montant de l'APA en maison de retraite dépend du degré de dépendance de la personne âgée (selon la grille AGGIR), du tarif dépendance établi par la maison de retraite, et enfin, des ressources de la personne âgée, qui déterminent sa participation.


Actu en images Int

Les e-services

Encart actualités droit

Actualités
Documents utiles
Twitter Facebook