Plan Climat Énergie Territorial

Plan Climat Énergie Territorial

Climat et énergie : n'attendons pas

 
En adoptant le 21 septembre 2012, la charte « Touraine 2020 » pour un développement durable et solidaire du territoire le Conseil départemental d’Indre-et-Loire a marqué sa volonté de s’engager dans une démarche visant à atteindre des engagements internationaux (protocole de Kyoto, 1997) et nationaux (Plan Climat National, 2004 révisé en 2006) en réduisant ses consommations d’énergie, ses émissions de gaz à effet de serre et en s’adaptant aux impacts à venir du changement climatique.

L’élaboration du Plan Climat Énergie Territorial poursuit trois grandes ambitions :
  • réduire les émissions de gaz à effet de serre et les consommations énergétiques induites par le fonctionnement de la collectivité.
  • s’adapter au changement climatique à venir et réduire la vulnérabilité du territoire face aux contraintes qu’il génère, ainsi qu’à la raréfaction et au renchérissement des énergies fossiles.
  • accompagner et mobiliser les territoires et les acteurs locaux afin que réduction des émissions de gaz à effet de serre et adaptation aux changements à venir soient des préoccupations communes et des engagements partagés.

Le Conseil départemental d’Indre-et-Loire souhaite inscrire sa démarche de Plan Climat Énergie Territorial dans une dynamique dépassant la seule mise en conformité réglementaire : au-delà de la mobilisation importante des services, les principaux acteurs du territoire ont largement contribué à l’élaboration de ce programme d’actions cohérent dans le cadre d’une concertation élargie.
Contributeur aux changements climatiques au même niveau que les autres territoires français, le Département d’Indre-et-Loire s’inscrit dans la trajectoire des objectifs européens, nationaux et régionaux avec pour objectifs:
  • diminuer de 20 % les émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2020, 75 % à l’horizon 2050 (facteur 4)
  • réduire de 20 % la consommation d'énergie à l’horizon 2020
  • atteindre 23 % d'énergies renouvelables dans le bouquet énergétique d'ici à 2020

Partenaires socio-économiques, collectivités et services du Conseil départemental devront être mobilisés pour atteindre ces objectifs. Un travail de sensibilisation sera engagé auprès de la population pour l’associer à cet effort collectif.
Ce plan est ambitieux, mais il est surtout réaliste, nécessaire et opérationnel.
 Pour s’assurer de l’efficacité et de l’efficience de l’action publique, le Conseil départemental veille à mesurer, suivre et évaluer le PCET. Que ce soit dans le champ de ses compétences ou à l’échelle de l’ensemble du territoire, la collectivité vérifie régulièrement, avec ses partenaires, la bonne prise en compte des politiques et mesures adoptées au titre du PCET afin de pouvoir en ajuster les modalités de mise en oeuvre.

Donnez votre avis :

Formulaire Plan Climat

Civilité*
Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive .
Les e-services

Documents utiles
Twitter Facebook