Le vin est son métier

Émeline Hascoët 34 ans, directrice de cave coopérative


Émeline Hascoët
34 ans, directrice de cave coopérative

Régulièrement, on peut apercevoir Emeline Hascoët sur un terrain de Badminton. La directrice de la cave coopérative de Montlouis-sur-Loire y met ses responsabilités entre parenthèses ; celles dévolues à l’une des rares femmes à occuper un tel poste en France. « Cela s’est fait naturellement : huit années durant j’y ai été formée à tous les métiers avant que l’on me le propose. Même si je pense qu’on aurait davantage retenu un homme en cas de recrutement externe.»

A l’instar d’autres univers professionnels, la crédibilité est essentielle. « Je connais le métier de nos adhérents et je comprends leurs difficultés. » La locomotive de l’appellation On sent la détermination poindre chez cette
jeune femme. Il en faut pour emmener une équipe de dix-sept personnes. S ans oublier que quinze vignerons lui confient l’avenir de dizaines de milliers d’hectolitres chaque année.

Émeline Hascoët s’attache à fédérer les talents et les énergies pour prouver que les caves coopératives méritent mieux aujourd’hui que leur réputation d’hier. « Notre cahier des charges et la qualité de nos vins sont nos meilleurs arguments ! C’est la raison pour laquelle je parle toujours des efforts de nos vignerons, de leur savoirfaire. » Son souhait : faire reconnaître la cave coopérative comme étant la locomotive de l’appellation de Montlouis-sur-Loire…

www.cave-montlouis.com


Les e-services

Documents utiles
Twitter Facebook